skip to Main Content

À propos

Notre section regroupe les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Notre section Mauricie et Centre-du-Québec a pour but de promouvoir la culture des arts, des lettres et sciences. Elle organise des conférences, des expositions, des visites muséales, des voyages, ainsi que le concours Prix littéraires Thérèse-D.-Denoncourt.

Notre section Mauricie et Centre-du-Québec participe activement au Salon du Livre de Trois-Rivières et établit des partenariats avec d’autres organismes culturels dont l’OSTR et le réseau In-Terre-Actif.

Notre Société comprend deux catégories de membres : les membres actifs et les membres associés. Les membres actifs sont les personnes qui se réunissent et participent aux activités particulières à chaque cercle, les membres associés sont les personnes qui partagent notre engagement pour le rayonnement de la vie culturelle et la promotion de la langue française.

Historique

En 1933, la Société d’Étude et de Conférences a été fondée à Montréal par Madame Odette Lebrun. Cinquante personnes, groupées en sept cercles, selon leurs affinités intellectuelles et leurs liens d’amitié avaient répondu à son invitation. Cette jeune Société retint l’attention du Père Marie-Ceslas Forest, o.p., doyen de la Faculté de philosophie de l’Université de Montréal. Il en fut le grand défenseur pendant 30 ans.

Les lettres patentes constituant en corporation la Société d’Étude et de Conférences ont été enregistrées le 22 mai 1942 par le sous-registraire de la province de Québec Monsieur Jean Bruchési. Y étaient décrits les objectifs de la Société :

  • Promouvoir et protéger de toutes manières la culture des arts, des sciences et des lettres.
  • Donner des cours, conférences, causeries, concerts, représentations.
  • Organiser des expositions, des visites muséales.
  • Octroyer des prix et des bourses.
  • Former des cercles d’étude.
  • Publier des livres, revues, brochures, circulaires, journaux.

En 1940, un cercle prend vie à Trois-Rivières : le cercle Marchildon auquel plusieurs cercles se sont joints. En 1967, Madame Thérèse Desmarais-Denoncourt, présidente du cercle De Charette, assistée de Madame Marthe Goulet, présidente du cercle Dargis, désirent fonder une section de la Société d’Étude et de Conférences à Trois-Rivières. Les 9 cercles existants totalisent 43 membres auxquels s’ajoutent les 2 cercles de Shawinigan pour former cette nouvelle section.

Le 28 février 1968, le Bureau général situé à Montréal accorde à cette nouvelle section son affiliation officielle.

Mission

Selon nos lettres patentes : la Société d’Étude et de Conférences a pour but de promouvoir et de protéger de toutes manières la culture des arts, des lettres et des sciences.

La Société d’Étude et de Conférences, section Mauricie et Centre-du-Québec a pour mission de susciter de l’intérêt et un engagement pour la culture et son développement en Mauricie et Centre-du-Québec, et manifester ainsi une présence significative dans nos milieux respectifs.

Valeurs

Les valeurs de notre section reflètent :

  • L’accessibilité de la Société d’Étude et de Conférences à nos régions : Mauricie et Centre-du-Québec.
  • L’enrichissement culturel et social des membres par l’acquisition et le partage de connaissances.
  • La liberté d’opinion et la participation culturelle des membres.
  • La neutralité dans le choix et décisions de la Société.
  • La bonne gouvernance fondée sur l’éthique et sur le respect de notre guide de référence.
  • Le respect mutuel de chaque membre nonobstant sa religion, sa langue, sa profession.
  • L’engagement actif et l’entraide (renseignements, soutien).
  • La promotion personnelle, sociale et culturelle de chaque membre et de la Société.

Buts

Les buts expriment les intentions générales à long terme. Ils ont été exprimés par les membres de la Société d’Étude et de Conférences. Ce sont ceux définis dans nos lettres patentes :

  • Promouvoir et protéger de manières diverses la culture des arts, des lettres et des sciences.
  • Regrouper les membres par la formation de cercles d’étude.
  • Favoriser la tenue de conférences, de rencontres, de concerts et de lectures publiques.
  • Octroyer des prix et des bourses.
  • Organiser des expositions et des visites muséales.
  • Publier des livres, revues, brochures, circulaires, journaux. 
  • Favoriser l’émergence de nouveaux créateurs grâce au concours Prix littéraire Thérèse-D. Denoncourt et Lettre ouverte : un outil citoyen du réseau In-Terre-Actif.
  • Devenir une présence significative auprès de différents organismes et associations et créer des partenariats avec les institutions culturelles de la région.
  • Favoriser l’interrelation culturelle avec des disciplines artistiques tels la poésie, le cinéma, les arts visuels, la musique, le théâtre, la philosophie, la littérature, etc.

Objectifs

La Société a pour objectif de soutenir les activités culturelles des participants qui désirent acquérir et partager des connaissances à travers des cercles de rencontres.

  • En se donnant l’occasion de découvrir, d’apprendre et de se dépasser.
  • En soutenant la créativité des membres par l’exploration, la recherche, en utilisant des moyens d’expressions littéraires, musicaux ou artistiques.
  • En tentant de rejoindre un nombre croissant de membres.
  • En favorisant les initiatives conjointes par le développement de partenariats.
  • En affirmant sa présence par une participation aux activités culturelles de la région, ainsi qu’un appui et une diffusion des activités de ses cercles. 
  • En aidant à la diffusion de la langue française et en veillant à sa qualité d’expression.
  • En favorisant l’interrelation culturelle avec d’autres disciplines artistiques ainsi que la rencontre d’univers habituellement séparés, tels la poésie, le cinéma, les arts visuels, la musique, le théâtre, la philosophie, la littérature, l’histoire, le patrimoine.

La signification du symbole de la SEC

En 1976, un concours est instauré par la Société d’Étude et de Conférences de la Mauricie pour donner une identification sous forme de logo à une Société si bien organisée.

Ce concours était sous la responsabilité de Madame Gaby Lamothe du cercle Boivin de Grand-Mère et de Madame Rita Gagné Matte du cercle Gagné Matte de Saint-Tite.

L’oeuvre de Soeur Jeanne Vanasse s.a.s.v. du cercle Jeanne L’Archevêque Duguay a  été retenue. Son dessin stylisé représente l’unité et la réflexion soit une table entourée de fauteuils. Il a été adopté non seulement par la SEC de la Mauricie, mais par la Société tout entière en 1979. Madame Rita Gagné Matte, alors présidente générale, en avait fait sa priorité.

Chacune des sections s’est dotée d’une épinglette reproduisant le logo de la Société et à sa couleur propre.

  • Le bleu profond (lapis-lazuli) tels les lacs et les rivières de la Mauricie, représente la section de la Mauricie et Centre-du-Québec.

La matrice de ces épinglettes a été conçue par C. Lamond et fils, rue Bleury à Montréal et a été déposée aux archives du Bureau général.

Back To Top