skip to Main Content

Série Conférences musicales - Saison 2018-2019

Bien différentes des causeries d’avant concert, ces conférences sont de véritables explorations dans l’histoire et la culture de la musique : vie du compositeur, son style, sa forme et leurs évolutions, les styles et formes de l’époque, moment de l’œuvre étudiée dans le parcours de ce compositeur, son influence, quelques contemporains. Un enrichissement culturel musical personnel sans aucune obligation d’assistance au concert ou un enrichissement qui nous permet d’apprécier davantage le concert qui suit quelques jours après.

Billet : 19,55 $ (tout inclus)
Membres de la SECMCDQ : 13,80 $ (tout inclus)
Abonnement aux quatres conférences : 57,52 $ (tout inclus)

Tarif préférentiel pour les membres de la Société d’étude et de conférences Mauricie et Centre-du-Québec
Informations : Monique Jacob, 819 377-3577 ou 819 692-7377
Achat : 819 380-9797 • 1 866 416-9797 • Réseau Ovation

Saison 2018-2019
Première Conférence

Cette première conférence de la saison 2018-2019 était animée par M. Maurice Rhéaume et portait sur l’œuvre de Gustav Holst, Les Planètes. En introduction, le conférencier a situé l’œuvre en son époque, en son courant esthétique : l’impressionnisme. Un courant qui a aussi animé et inspiré peintres et poètes. Cette œuvre est l’une des toutes premières de ce courant, en musique. Quant à ce sujet, le compositeur a aussi subi l’engouement ambiant pour l’astrologie, cette croyance en l’influence des astres sur nous, les humains.  Chacune des planètes exerçant une influence différente sur nous, à chacune d’elles fut donc attribuée le caractère de cette influence.

Comment, alors, exprimer ces caractères par la musique?  Par le rythme et les temps : temps pairs, temps impairs; aussi, par le timbre, la sonorité des instruments retenus pour l’exécution de cette caractérisation.  Et le conférencier, de nous présenter des extraits propres à chacune de ces planètes.

Mars : dieu de la guerre; rythme aux temps impairs, saccadé;  sonorité éclatante des cuivres. Violence, certes, mais aussi plus positivement : détermination, volonté.

Vénus : déesse de la paix; rythme aux temps pairs, plus doux; sonorité plus enveloppante, plus sensuelle.

Mercure : messager ailé des dieux vers les hommes; rythme aux temps impairs, représentant ces deux univers : ciel et terre; sonorité plus légère, plus aérienne.

Jupiter : roi des dieux; rythme aux temps pairs bien cadencé, symbole de l’ordre, de la loi; quelques éclats de ses colères; sonorité militaire. Un Hymne à Jupiter souvent joué lors de rassemblements de vétérans. Sonorité majestueuse, solennelle, toute militaire.

Saturne : symbole du vieillissement, de la mort, du dépouillement; de la sagesse (?)… Sonorité sombre, moments d’angoisse mais quelques éclairs de sérénité sage.

Uranus : le magicien, celui qui transforme l’homme après la vie… Sonorité mystérieuse, quasi mystique : qu’est cette transformation?

Neptune : Qu’est cet après-vie? Rythme plus échevelé, plus débridé, plus foisonnant. On ne connait rien de ce monde-là. Alors, ce peut être tout, ce peut être n’importe quoi.

Quelle conférence! Elle va nous permettre de beaucoup plus apprécier cette partie du concert de l’OSTR, mais aussi elle nous a permis de découvrir comment l’emploi des instruments, l’emploi des divers rythmes et temps peuvent être significatifs pour la compréhension d’une œuvre musicale, pour son appréciation.  Et quel enrichissement de notre culture musicale.

Prochaine conférence : Les Saisons, de Vivaldi à Piazzolla. Conférencier : M. David Lefèvre. À noter que la date a été changée : mardi, 12 février au lieu du mercredi, 13.

Back To Top