skip to Main Content

Infolettre


Octobre s’est terminé en cette soirée de chasse aux fantômes, sorcières et lutins de tous aspects, de chasse aux bonbons et sucreries de tous goûts, formes et fabrications. Novembre s’ouvre sur ces jours consacré à tous les saints et saintes (1), consacré à tous les décédés (2). En ce mois le plus morne du calendrier, la Nature, après s’être dénudée feuille à feuille, s’apprête à se glisser sous l’édredon neigeux bientôt étalé. En son sommeil profond, elle rêvera aux largesses dont elle nous gratifiera à son éveil.

Sachons profiter de cette pause, de la Nature tout autant que due à la situation sanitaire, pour laisser libre cours à notre imagination et nos doigts pour préparer cadeaux et repas du prochain temps des Fêtes que nous nous espérons tous moins confiné. Que la flamme de cette petite espérance brille au fond de nos yeux et réchauffe nos cœurs et corps isolés.

Back To Top