skip to Main Content

Dévoilement des gagnants
Les prix littéraires Thérèse-D.-Denoncourt 2019

De gauche à droite : André Hamel, 3e prix; Roxanne Pellerin, prix «coup de cœur»; Anne Klimov, 2e prix; Jean-Pierre April, 1er prix, prix Librairie Poirier de Trois-Rivières.

Une cinquantaine de personnes étaient présentes au dévoilement des gagnants de l’édition 2019 du prix littéraire Thérèse-D.-Denoncourt de la Société d’Étude et de  Conférences, section Mauricie et Centre-du-Québec, au Moulin seigneurial du secteur Pointe-du-Lac, ville de Trois-Rivières. C’est devant un parterre composé de représentants des divers partenaires de la Société et d’amoureux-amoureuses de la langue française que s’est déroulé l’événement, animé avec ferveur et enthousiasme par Olivier Gamelin, coordonnateur du concours. La cérémonie était rehaussée de la prestation musicale de deux étudiants du Conservatoire de musique de Trois-Rivières.

Le prix «coup de cœur» du jury a été décerné à Roxanne Pellerin pour sa nouvelle La révolte d’Amélie. Les membres du jury ont accordé le 3e prix à André Hamel pour sa nouvelle Le dragon cornemuse. Quant au 2e prix, il a été accordé à Anne Klimov pour sa suite poétique Itinérance sur papier froissé. L’événement s’est terminé avec le dévoilement du grand gagnant, 1er prix, le prix Librairie Poirier de Trois-Rivières, accordé par le jury à Jean-Pierre April, pour sa nouvelle Malédiction électorale.

L’assistance a pu ensuite échanger avec les lauréats et partager collation et verre d’intérêt et de passion pour la langue française.

La tenue de ce concours témoigne de l’engagement de la Société à remplir sa mission de promotion de l’excellence du français dans nos deux régions. La Société est fière de ses partenaires et des passionnés de la beauté de notre langue.

Bienvenue à toute inscription d’amateur de la plume ou du clavier à l’édition 2020 de ce concours qui fait rayonner nos deux régions, s’étend même au-delà ayant pour critère le sentiment d’appartenance à l’une ou l’autre de celles-ci, appartenance créée par liens familiaux, d’études, de travail, voire de loisirs; d’attachement à un lieu, à un événement.

On peut avoir accès au reportage de M. François Houde, paru dans le quotidien régional Le Nouvelliste en cliquant sur le lien suivant : Le Nouvelliste

Les photos des gagnants des éditions 2018-2017-2016-2015

Voir la suite

Back To Top